Objectif Emploi (Épisode 2) – Les nouvelles mesures de sécurité pendant la pandémie
Décembre 11, 2020
Défi de groupe
janvier 18, 2021

Illustration : Richard Plouffe

J’ai travaillé près de 8 ans auprès de personnes ayant différents types de handicaps, des limitations dès la naissance ou d’autres qui survenaient en cours de vie. Une des choses que j’ai apprises d’eux est qu’ils ne se demandent pas ce qu’ils ne peuvent pas faire avec ce qu’ils n’ont pas, mais plutôt ce qu’ils peuvent faire avec ce qu’ils ont et continuer à vivre en s’adaptant.

Un handicap n’est pas toujours permanent, parfois les limitations peuvent être dues à un accident, une maladie ou des circonstances, heureusement, dans certains cas, après une période de temps la personne retrouve complètement ou en grande partie la liberté d’action qu’elle avait perdue.  En 2020, des milliards d’humains affrontent une dure réalité qui limite leurs actions, tant dans leurs vies personnelles que professionnelles, et cela, pour une durée indéterminée qui s’étendra jusqu’en 2021 et des poussières.

Le décès d’êtres proches à cause de la pandémie entraine des deuils difficiles, plus que légitimes, dus au contexte de la distanciation physique et au déclin parfois fulgurant des victimes. Chaque individu vit différemment les pertes auxquelles il doit faire face, mais ce sera toujours une question de temps, d’attitude et souvent d’être capable d’aller chercher de l’aide extérieure pour nous aider à surmonter notre épreuve.

Malgré l’inquiétude et la peur, ceux qui traversent le mieux cette crise sont ceux qui se demandent ce qu’ils sont toujours en mesure d’accomplir et ce qu’ils peuvent faire différemment pour rechercher et maintenir une forme d’équilibre dans leur vie. L’adaptation exige souvent des efforts, de la persévérance et une ouverture d’esprit.

Des personnes qui travaillent toujours sur leurs lieux de travail, en passant par ceux qui font du télétravail, ce sont ceux qui ont perdu définitivement leur emploi ou qui ont dû arrêter pour un temps indéterminé, à qui cela demande encore le plus d’adaptation. Ce temps d’arrêt, forcé, peut devenir un temps de réflexion pour établir un bilan, réévaluer ses valeurs, revoir ses priorités, ses choix de carrière et les possibilités qui peuvent s’offrir.

Au moment où ces lignes sont écrites, une lueur commence à apparaitre au bout du tunnel. 2021 sera une année de transition, une année charnière où un nouveau chapitre de l’humanité s’écrira. 2020 aura transformé la vision que le monde avait sur lui-même, une année de chaos, de réflexion, de gestation et de création.

2021 est le moment d’aller plus loin, de répondre davantage à ses valeurs, d’adopter de meilleures habitudes, d’oser avoir des projets et de faire partie du vent de changement positif qui arrive.

Richard Plouffe, Conseiller en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *