Nous embauchons…Choisissez-nous!
septembre 1, 2022
Pas de vacances pour les chercheurs d’emploi?
septembre 1, 2022

Dans l’univers de l’emploi, qu’est-ce donc, une mission? Du mandat attribué à une personne d’accomplir certaines choses, jusqu’à la vocation, la mission est une source de motivation, qu’elle soit extrinsèque ou intrinsèque. Lorsque la motivation s’épuise jusqu’à disparaitre, la démission devient souvent inéluctable.

La mission d’un « fidèle » employé rejoint normalement celle de l’entreprise dans laquelle il évolue, car, qui dit mission, dit objectifs à atteindre. Pour atteindre un objectif, quel qu’il soit, cela prend de l’engagement et pour que ce dernier existe, les intentions de l’entreprise doivent répondre aux valeurs de l’employé. Donc, nous pourrions en conclure que lorsqu’une personne démissionne, cela pourrait être dû à l’environnement de travail ou aux objectifs de l’employeur qui ne correspondent plus à ses valeurs.

Ce n’est toutefois pas aussi simple que ça. Beaucoup de gens travaillent pour des raisons alimentaires, presque pour leur survie. Dans ce cas précis, l’amélioration de leur qualité de vie devient une mission qui risque d’entrer en conflit avec les objectifs de production de leur employeur. Cela ne veut pas nécessairement dire qu’ils sont de mauvais employés, mais que, s’ils ont l’opportunité d’avoir de meilleures conditions répondant davantage à leurs besoins, les chances qu’ils démissionnent augmentent.

À l’autre extrême, une personne peut exercer une profession de manière vocationnelle, mais si elle se rend malade à faire trop d’heures à la suite d’un manque de personnel, ou si les conditions sont inhumaines, vocation ou pas, elle pourrait, elle aussi, démissionner.

L’Être humain veut avant tout éviter la douleur et ensuite rechercher le plaisir lorsque les besoins de base sont comblés. Un emploi « alimentaire » peut aider un individu à ne pas se retrouver dans une situation encore plus précaire, jusqu’à ce qu’il trouve un meilleur travail. Si une personne quitte un emploi pour lequel elle se sent une vocation, c’est probablement qu’elle veut éviter la douleur de finir par le détester malgré ses aptitudes et ses affinités.

Très rares sont les emplois « parfaits. »  Cela dit, il est tout de même raisonnable de penser qu’il existe plus d’un endroit où une personne peut se réaliser et ressentir du bonheur au travail. Être sur son X signifie que nous sommes au bon endroit dans un travail où nous pouvons mettre à profit nos aptitudes dans un environnement qui nous intéresse, tout en répondant à nos besoins de base, si nous ne sommes pas indépendants de fortune.

En résumé, entre le travail pour payer les factures et la vocation bien rémunérée, il existe de nombreuses possibilités. Est-ce que votre emploi actuel contribue à votre bien-être ou au contraire nuit-il à votre santé? Votre mission, si vous l’acceptez, est de rechercher et de trouver l’emploi qui vous convient. Si vous croyez être au bon endroit, faites en sorte que cela continue et appréciez-le.

Richard Plouffe, Conseiller en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *