Entrevue d’embauche : prêt, pas prêt, j’y vais!?!?

Participant(e)s de 18 à 35 ans recherché(e)s au Zoo de Granby!
avril 11, 2019
La période d’inscription est prolongée! Entrevue réalisée pour le projet « Zoom vers ton avenir » en partenariat avec le Zoo de Granby!
mai 27, 2019
Même si, de toute évidence, l’employeur semble très intéressé par vos services puisqu’il vous a convoqué en entrevue, il vaut mieux être fin prêt. La plupart du temps, les personnes que vous rencontrez ne vous connaissent pas et elles ne veulent surtout pas se tromper dans leur choix.

L’une des règles de base lorsque vous allez passer un entretien d’embauche, c’est de projeter l’image d’une personne sympathique et professionnelle. Arriver 10 à 15 minutes d’avance (pas plus), sourire, se tenir droit, regarder son interlocuteur dans les yeux et donner une bonne poignée de main, voilà quelques éléments qui font gagner beaucoup de points avant même de commencer à vendre votre salade.

L’attitude est la pierre angulaire de cette rencontre importante. Vous ne mendiez pas un emploi, vous offrez des services qui répondront aux besoins présents et futurs de l’employeur. Celui-ci devrait aussi ressentir que ce qu’il a à vous offrir correspond à vos propres besoins. En démontrant votre intérêt pour le poste et l’entreprise, cela rassure grandement l’intervieweur qui souhaite, bien sûr, embaucher quelqu’un de motivé. Ensuite, il ne vous reste qu’à lui démontrer qu’en plus de vouloir occuper les fonctions, vous possédez les compétences pour bien les accomplir. Votre motivation étant aussi importante, sinon plus, que vos compétences, l’employeur préfèrera former un candidat motivé, plutôt que d’engager un postulant qui ne semble pas vraiment intéressé.

Avant d’aller passer des entrevues, cela vaut vraiment la peine de faire un petit bilan professionnel. Mettre sur papier les principales fonctions exécutées lors des emplois précédents, les compétences et aptitudes que cela demandait, ce que l’on a aimé et moins apprécié de l’expérience. Ce petit résumé a pour effet de vous remettre en contact avec vos ressources et de vous faire voir un portrait du présent, c’est-à-dire ce que vous avez à offrir à une entreprise et ce qui vous intéresse maintenant comme travail.

Un petit truc qui peut vous aider, avant et pendant l’entrevue, consiste à penser à ce que vous aimez le plus de ce travail, mis à part le côté financier, ce qu’il vous apporte, à quels besoins importants il répond. Normalement, les tâches que nous préférons au travail sont celles que nous maitrisons le mieux, celles où nous nous sentons compétents et à l’aise. En utilisant cette méthode simple, vous arriverez en entrevue prêt, plus confiant et dégagerez, par le fait même, l’image d’une personne en pleine possession de ses moyens qui aime ce qu’elle fait dans son travail.

Richard Plouffe, Conseiller en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *