L’intégration en emploi, le fil conducteur qui conduit au maintien

Objectif Emploi – 3B Hockey (Sport Maska inc.)
mars 26, 2020
L’avenir et de meilleurs lendemains!
mai 7, 2020
Trouver un emploi, c’est bien; le garder, c’est encore mieux. Même si le marché du travail actuel favorise les travailleurs, il n’en demeure pas moins que le maintien en emploi semble toujours précaire. La transition entre le début d’un nouvel emploi et son maintien semble souvent tenir qu’à un fil.

Un bon fil doit être constitué de plusieurs brins. Le premier brin, c’est le poste lui-même, avec ses exigences et ses conditions. C’est pourquoi les recruteurs doivent de plus en plus faire preuve de créativité, de réalisme et de transparence pour attirer les bons candidats. Les conditions de travail doivent être ajustées à la réalité actuelle du marché. On ne parle pas ici seulement d’une meilleure rémunération, mais aussi des heures de travail qui pourraient être plus flexibles, et que dire de l’ambiance? Même avec un bon salaire et de belles vacances, si l’atmosphère de travail est nocive, la survie même de l’entreprise est en péril. La culture de l’entreprise devrait donc s’orienter vers le concept que le lieu de travail est un milieu de vie où les gens devraient s’y plaire.

Le deuxième brin, c’est l’entrevue d’embauche. Encore une fois, les recruteurs devraient sortir des sentiers battus! C’est le temps d’innover, de s’adresser autrement à ses futurs employés. Les employeurs veulent des gens motivés, ce qui est bien normal, mais de leur côté ils doivent aussi offrir des sources de motivation attrayantes. Lors de cette rencontre, les deux parties doivent rechercher un accord gagnant-gagnant.

Lorsque la bonne personne est embauchée, un troisième brin s’ajoute : c’est celui de la supervision. Même si le choix de la nouvelle recrue s’avère excellent, il se peut que la personne qui s’occupe de la superviser ne soit pas qualifiée dans son rôle « d’intégrateur ». Cette responsabilité, fréquemment négligée et pourtant si importante, devrait être confiée à une personne qui en comprend toute l’ampleur et qui a les capacités nécessaires pour accomplir cette tâche.

Les gens ne s’adaptent pas tous à la même vitesse à leur nouveau milieu de travail. De même que ce n’est pas tout le monde qui peut faire preuve de patience, de tolérance et de compréhension envers de nouveaux employés. L’intégration et le maintien en emploi, c’est l’affaire de tout le monde. Avec de la bonne volonté, une équipe peut réussir à tisser des liens solides et ainsi maintenir ses membres en place et cultiver des sentiments d’appartenance et d’accomplissement.

Richard Plouffe, Conseiller en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *