Reprendre contact avec le monde du travail, ça peut demander du courage!

Témoignage d’un participant satisfait des services du projet « DÉPART »
octobre 4, 2019
Témoignage d’une participante satisfaite des services du projet « DÉPART »
octobre 15, 2019

Reprendre contact avec le monde du travail, ça peut demander du courage!

Le courage ne veut pas dire n’avoir peur de rien. Il représente plutôt la capacité de poursuivre une action ou une démarche malgré la peur. Le deuil d’un proche, une séparation, des problèmes de santé, être aidant naturel, mettre au monde un enfant et s’en occuper, etc., voilà plusieurs scénarios qui peuvent amener une personne sur une voie qui semble sans issue au niveau professionnel, et cela pour un temps indéterminé.

Lorsque cet arrêt, volontaire ou non, se prolonge sur plusieurs mois ou se compte en années, la force demandée pour retourner au travail sera proportionnelle au temps d’arrêt. Nous pouvons remarquer que, dans la plupart des cas, plus une personne est longtemps inactive professionnellement, moins elle aura confiance en elle et plus elle remettra en question ses compétences.

En fonction du type d’emploi recherché, il est possible que le chercheur d’emploi doive mettre à jour certaines de ses compétences. S’il a été absent plus d’une année, un petit rafraîchissement au niveau de la bureautique par exemple, pourrait s’avérer utile. Par contre, la plupart des compétences d’un individu ne se perdent pas, même s’il a été en arrêt durant une assez longue période. C’est comme faire de la bicyclette, on retrouve rapidement notre aplomb.

Il existe plusieurs organismes spécialisés dans la recherche d’emploi, subventionnés par Emploi-Québec. Leurs services sont sans frais. Ces ressources externes peuvent grandement aider la personne à reprendre courage par de la formation et un accompagnement tout au long de ses recherches.

En faisant un bilan de ses compétences, en éclaircissant son objectif et en s’équipant de bons outils, la personne augmente sa confiance en elle et voit toutes les possibilités qui s’offrent à elle. C’est toujours plus facile d’être motivé lorsque nous connaissons les résultats qu’apporteront nos efforts.

Deux points importants sont à garder en tête pour retrouver sa confiance avant sa recherche d’emploi : se déculpabiliser et surtout, ne pas avoir honte de sa situation! Faire face aux défis positivement est une question d’attitude et de perception de la situation. Je n’ai peut-être pas le choix des événements ou des circonstances, mais j’ai toujours le choix de ma réaction face à une situation. Allez-y! Faites le saut, cela risque d’être excitant!

Richard Plouffe, Conseiller en emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *